TOMBÉ DEDANS QUAND IL ÉTAIT PETIT!

Parallèlement à une carrière de plusieurs années en information et animation à la SRC j'ai toujours nourri  une grande passion pour l’image, la photographie et, en particulier, le septième art . Mon père exploitant quelques salles de cinéma, je fus plongé dans l'univers cinématographique dès l’enfance. Aujourd’hui, porté par mon admiration  pour  les arts et la culture et alliant mon expérience d’intervieweur à celle de cinéaste, je poursuit ma quête en tant que documentariste. 


DEVANT OU DERRIÈRE LA CAMERA

Malgré que, de loin,  je préfère me poster derrière la caméra, il m'est  arrivé, à l'occasion de jouer à à l'animateur ou à l'acteur dans des productions réalisés par des amis. Des amis qui ont tous un point en commun: le don de persuasion. Mais, je l'avoue, je me suis bien amusé.

Comme par exemple, ici,  dans le rôle d'Albert Demers, un peintre oublié, dans un épisode de En direct de... est une série radiophonique de fiction présentée devant public. La troupe composée de chroniqueurs, de musiciens et d'invités sillonne la région d'Ottawa et de Gatineau pour faire découvrir des histoires et des personnages plus grands que nature. Elle concocte des récits fictifs inspirés de faits historiques et de l'actualité des villages visités.


Avec La Fabrique Culturelle de Télé-Québec on découvre mes trois coups de cœur dans la Petite-Nation ou j'habite,  à une trentaine de minutes à peine de Gatineau, un monde empreint d’une vie toute champêtre.


Un court-métrage de mon ami et complice, le cinéaste Éric Baril. Le beau Robert, un vieux malcommode,  est au prise avec deux problèmes: une légère infection et sa fille. Tournée en un jour en décembre 2017, ce fut une journée de pur plaisir en compagnie d'une équipe formidable et de la comédienne Isabelle Nadeau.


Réalisation d'un photomontage avec paysage d'hiver et pleine lune avec mon fils Antoine.


Ici un coup de main, à la caméra, à mon amie Annie Coutu de AÏSHA PRODUCTIONS pour un hommage bien senti à Didier Farré le fondateur d'un événement phare en Outaouais: le FFO.


Un chien trouve refuge à la SPCA après avoir été abandonné par son maître. Aura-t-il une seconde chance?

Ce court métrage, produit par Aisha Productions, est une réalisation d'Annie Coutu. La scénariste et comédienne Martine Roquebrune se joint à la distribution avec Eva Gougeon Avila, Jean-Pierre Bergeron, Carol Beaudry, Elisabeth Locas et Nicolas Desfossés. 

Mon rôle: directeur artistique et photographe de plateau.