TOURNER À LA "SAUVE QUI PEUT"

La méthode "Run and Gun", vous connaissez? En résumé, il s'agit réaliser un film documentaire avec la plus  petite équipe de tournage possible, même en solo, avec un équipement professionnel léger et un  budget minimal, parfois inexistant. Préparation et improvisation sont les deux éléments-clés de ce type de production. Il faut aussi bien connaitre toutes les étapes de la fabrication d'un film: recherche, scénario, caméra, technique d'interview, éclairage, post-production et diffusion. L'essentiel : aimer les gens et les images, détester sa zone de confort et savoir secouer sa caméra.

Les sujets qui m'interpellent touchent les domaines de la culture d'abord et avant tout, arts visuels, littérature, musique entre autres. L'univers des artistes me fascinent, on y trouve de magnifiques histoires qui méritent d'être racontées.

Vous avez une idée de projet? Une histoire à raconter ? On peut en discuter!

La meilleure définition du genre cinématographique dit documentaire est certainement celle du réalisateur et scénariste BENOIT PILON:

"Le cinéma documentaire n'a rien à voir avec les nouvelles, vraies ou fausses, et pourtant il informe, il donne à voir, à sentir, à réfléchir."